Bonjour

Je suis Julie et je suis coach de vie.

Femme-sirène, l'eau est mon élément et je profite de chaque rayon de soleil.

J'ai décidé de vivre au grès de mes envies et de partager mes découvertes pour que chacun.e puisse expérimenter la fluidité, la joie et la simplicité d'une vie alignée sur ses rêves.

J'incarne et j'accompagne avec tout ce que je suis, paradoxale et pourtant si "moi" : entrepreneuse et flemmarde, joyeuse et calme, extravertie et timide, drôle et sérieuse, organisée et à l'arrache, nomade et casanière, sociable, fêtarde, solitaire, militante, guerrière, amoureuse, généreuse, égocentrique, à l'écoute, rêveuse, je suis tout, et c'est ce qui fait que je suis moi.

Mon parcours

Après des études de droit à Bordeaux et une école de commerce à Paris, j'ai commencé ma carrière toute tracée de juriste dans le milieu de la finance. Je gagnais bien ma vie, j'avais un poste reconnu dans une banque, tout me souriait. J'ai acheté un appartement, je partais en vacances avec mes amis dans des destinations lointaines, j'allais dans des soirées et des festivals les week-ends, je voyais mes nombreux amis après le travail pour prendre l'apéro.

Mais sous les apparences et les paillettes, je me sentais vide : mon travail manquait de sens, je m'enivrais pour faire passer le temps, mes relations amoureuses se terminaient avant même d'avoir commencé, je dépensais mon argent en futilités.

Quelques années de cette vie auront suffi à m'épuiser, passant de la joie de vivre à l'anxiété permanente, m'obligeant à quitter ce milieu : burn out, dépression, l'année 2019 a été un tournant.

Un voyage en solo à Koh Phanghan, en Thaïlande, en pleine dépression et après une rupture difficile. De belles rencontres, des retrouvailles avec une amie de longue date au parcours similaire, la découverte du développement personnel, de ma spiritualité, l'expérimentation de la magie du souffle. Un confinement pour intégrer tout ça, une sérénité retrouvée dans mon appartement parisien, la rencontre avec une coach du cœur.

Et quelques mois (et quelques coachings) plus tard : la volonté d'accompagner celles et ceux qui ont perdu de vue leurs envies, qui ressentent ce même vide qui m'avait hantée pendant si longtemps, bloqué.e.s par leurs peurs, par les conventions sociales, les "on doit" et "il faut que".

Aujourd'hui, j'ai vendu cet appartement, embrassant la vie nomade, pour vivre selon mes envies : tantôt à Paris, tantôt ailleurs.

Mes trois mots d'ordre désormais : liberté d'aller, liberté de faire, liberté d'être...

14.png

Découvrir mes services

E-mail

S'abonner

  • Facebook
  • Instagram